Bin oui, quand même, ça se fait de dire "bonjour" ! D'où le "Sois Polish... si t'es pas Jolish", combinant subtilement (hum...) le fameux "Sois poli, si t'es pas joli" à notre ami-vernis... Oui, bon...

Bref ! Entrons dans le vif du sujet avec un premier essai inspiré (comprendre : honteusement et maladroitement copié) d'une Nail Polish Addict doté d'un talent incroyable, j'ai nommé Pshiiit ! Elle fait des trucs de ouf malade, sur des ongles toujours parfaits, avec une précision et un (bon) goût à pleurer... Autant dire que pour moi, c'est LE blug à parcourir, encore et encore et encore et encore et... Oui !

Quand on regarde ses photos, c'est comme si une immensité d'étoiles scintillait devant vos yeux, ôh émerveillement... Alors c'est sûr, quand on tente de reproduire ou de se rapprocher de la qualité de ses oeuvres (n'ayons pas peur des mots), bah, on se sent loin, loin, loiiiiiiiiiiiiin derrière... Ça peut désespérer, mais surtout, ça motive !

Donc ! J'ai testé / tenté le triangle sur les ongles... C'est une première pour deux raisons : d'une, jamais je n'avais essayé la technique au scotch, et de deux, je ne porte jamais de vert. Le vert et moi, on ne s'entend pas, c'est un fait. 

 

A_1_n

J'ai utilisé ces deux vernis : le Teeny Bikini (L29) de Sephora, et le Smoothie Rose (Collection Black) de Scandal.

Après une lutte acharnée, surtout pour poser le vert un poil pâteux, voilà le résultat :

A_2_n

Ma foi, je trouve que je ne m'en suis pas si mal sortie au niveau de la "technique", mais en ce qui concerne les teintes, c'est définitivement pas mon kiff' (comme y disent, les jeunes)...

Pour la technique, justement, je ne vais pas entrer dans les détails, puisque j'ai suivi le tuto de Pshiiit, simple et compréhensible (la preuve, j'ai compris) !