Toi et moi, on sait comme c'est pénible à retirer, les paillettes.

Toi et moi, on a essayé plein de trucs, comme les papillotes... ou les litres de dissolvant.

 

Un jour, je suis tombée sur un chouette article de Bulles d'O² concernant une base peel-off.

Cette base un peu particulière, elle te permet d'enlever d'un "bloc" ce que tu auras appliquer par-dessus, comme ces fameuses paillettes accrocheuses avec lesquelles on se bat régulièrement.

Donc a priori : au revoir paillettes, au revoir dissolvant, au revoir ongles malmenés.

 

J'avais lu des choses positives sur celle d'Essence, mais l'article précédemment cité, magnifiquement ficelé, m'a convaincu de commander la base peel-off d'Innisfree.

 

Six mois plus tard (j'éxagère... un peu), j'ai reçu la bête.

B_1_n

 

À première vue, c'est un peu étrange. C'est blanc, laiteux, et assez épais.

On dirait de la colle blanche, ou colle à bois...

B_3

.... et finalement, en fouinant un peu sur le net, on se rend compte que c'est quasiment la même chose.

 

Niveau utilisation, rien de bien compliqué. On applique en une couche assez épaisse, et on attend...

B_4

... longtemps. Du temps, il vaut mieux en avoir devant soi, puisque j'ai attendu au moins 10 minutes pour qu'elle soit complètement sèche, donc complètement transparente.

 

Mais l'important pour toi et moi, c'est l'efficacité de la chose, n'est-ce pas.

Le résultat en image...

B_2_n

Bonheur.

 

Mis à part 2/3 paillettes qui traînent, ça s'enlève super bien, t'as vu.

Le truc, c'est de bien doser, et d'appliquer uniformément cette espèce de colle.

 

Moralité : c'est quand même vachement chouette.

Je t'avoue que je n'l'utilise pas à chaque manucure paillettée, parce que le temps de séchage est trèèèèèèèès long pour une grande impatiente, mais en même temps, c'est con, vu la facilité avec laquelle t'enlèves tout ça après.

 

En fait, faut faire un choix : prendre du temps avant... ou après ;)