C'est pas si souvent que je peine à retirer un nail art de mes ongles. Je suis même plutôt sans pitié d'ordinaire.

Mais celui-là... ça m'a fait mal. Sans déconner.

 

Alors que la grande prêtresse Pshiiit nous montrait un nail art effet mosaïque très estival ici, de mon côté j'avais envie de bleu, et seulement de bleu.

Je te mentirais si j'te disais que j'ai galéré pour trouver trois vernis bleus assez différents, c'est un fait. Par contre, j'ai galéré pour les choisir, évidemment.

Après une longue discussion avec moi-même et de nombreux conflits internes, j'ai jeté mon dévolu sur Howling Blue Moon de Ninja Polish, 184 de Wynie, et un malheureux sans nom de chez Primark.

Une base blanche, du striping tape (quelle surpriiiiiise !), de la patience, et voilà l'travail...

A9

A4

A2

A5

J'ai dans l'idée de te présenter ces trois vernish séparément dans un avenir proche, mais quand même, laisse-moi t'en dire deux mots vite fait.

Howling Blue Moon est un vernis bleu pailleté, qui, en plus d'être magnifique, brille dans le noiiiiiiiir ! Et accessoirement, il contient aussi des petites lunes, que j'ai choisi de ne pas disposer sur mes ongles faute de place, mais qui sont tout de même visibles dans le fond du flacon de la 3ème photo.

Le vernis Wynie fait partie d'un trio de choc que Chéri m'avait ramené de chez Noz... pour 0.80€. Je t'avais montré un de ses potes ici, et tout comme lui, ce bleu nuit est étonnant vu son prix !

Et le dernier, le John Doe de Primark, est un joli bleu/gris métallisé que j'aime beaucoup, car plus bleuté que Blue Rhapsody d'Essie, et très facile à travailler qui plus est.

Côté "technique", rien de bien nuf, du striping tape et du remplissage au dotting tool ou au pinceau de vernis direct. La seule vraie contrainte selon moi est d'agir vite, d'alterner les vernis suffisamment rapidement pour éviter que ça sèche, et ainsi échapper au drame du foirage quand on enlève le striping. Du coup, mieux vaut oublier les vernis qui sèchent en un rien de temps, genre les vernis mat, qui sont synonymes de catastrophe pour ce genre d'exercice.

Au passage, une petite "astuce" pour ce genre de NA : top coater la base avant de commencer quoi que ce soit. Comme tu le sais déjà, tu seras sûre de pas tout arracher en (re)positionnant pour la 182ème fois ton striping. Et puis surtout, si des bavouilles se sont tapées l'incruste sur tes jolies lignes quand tu as retiré ton striping, tu peux les "nettoyer" en passant délicatement un pinceau fin imbibé de très peu de dissolvant. 

Au pire, si vraiment tu as la main lourde, c'est le top coat que tu attaqueras, et non la base ;)

A7

A3

A1

A8

Là on est vraiment dans le genre de trucs que j'aime réaliser et porter... Le résultat est vraiment bluffant, l'effet est garanti.

Et on peut décliner tout ça à l'infini.

Que demander de plus ? :)